Tags

, , , , , , ,

Notre groupe d’aventuriers de la papille se réunissait pour une rencontre mensuelle ce samedi, 18 février, afin de goûter un des nouveaux endroits à la mode de Hintonburg. Le 10Fourteen, bar à vin et à tapas, n’a pas comblé mes attentes.

Ouvert depuis la fin décembre 2011, l’endroit n’accepte les réservations que jusqu’à 19h. Plusieurs tables étaient déjà prises à notre arrivée et nous avons opté pour le coin ‘lounge’ tout au fond du restaurant. En l’espace d’une demi-heure, nous étions dix, assis sur un divan et deux fauteuils de cuir, deux chaises de bois et, nécessité oblige, deux tabourets empruntés au bar.

Quelques cubicules offrent une certaine intimité aux chanceux qui s’y assoient et quelques tables près des fenêtres accommodent de petits groupes. Le long bar est ponctué de haut tabourets à dossiers, avec vue sur la ‘cuisine’. Les murs sont ornés de jolis miroirs de formes diverses, et l’endroit est éclairé d’ampoules à filament rétro que j’ai trouvées superbes. Près du vestiaire se trouve un grand espace dégagé qui gagnerait à être comblé par un deuxième coin ‘lounge’ ou, tout au moins, par des tables surélevées de style cocktail. La musique était très diverse, de Michael Jackson à The National, mais il faut dire que j’ai entendu la même chanson jouer deux fois. À 20h, le bar était bondé, l’atmosphère échauffée et les fenêtres embuées.

Première déception : la serveuse n’a pas souri une seule fois de toute la soirée. Elle semblait stressée, parfois confuse, complètement débordée. À sa défense, il faut reconnaître que notre groupe aurait donné du fil à retordre à plus d’un et que, malgré tout, elle ne s’est jamais trompée dans les commandes. Mais un sourire, de grâce… !

Le menu des alcools présente plusieurs cocktails, délicieux si j’en croient ceux qui les ont essayés. Le 10Fourteen sait préparer un Old Fashioned ! Quelques bières sont également disponibles en fût ou en bouteille. La liste des vins au verre mériterait d’être allongée, mais elle demeure dans les normes pour un bar à vin d’Ottawa. Les prix oscillent entre 6 et 13 $ le verre.

Autre bourde impardonnable: le vin blanc est servi trop froid, sorti directement du frigo. Lorsqu’on se dit bar à vin, la moindre des choses est de servir le vin à la bonne température !

Les tapas et autres petites portions sont écrites sur un grand tableau noir et changent quotidiennement. Les prix vont de 7 $ pour l’hummus et le pain pita à 13 $ pour le homard rock-a-feller. Trois fromages, des charcuteries et deux desserts voisinent les salades, bison fumé et noix à l’érable. Les portions sont généreuses pour le prix. Les mets ne sont pas tous faciles à partager (même si j’ai chapardé quelques lampées de crème d’asperge à mon partenaire). Le filet de porc accompagné d’une salade de chou rouge était particulièrement délicieux, rosé à la perfection. Touche originale (et mon coup de cœur de la soirée): le bar offrait des coupes à martini remplies de maïs soufflé à la cannelle et à l’huile de truffe. On ne refuse jamais l’huile de truffe.

Somme toute, le 10Fourteen m’a offert une bonne ambiance pour discuter et rire avec mes amis, mais la prochaine fois je me tiendrai au bar… et loin du vin blanc.

10Fourteen

1014, rue Wellington Ouest
613 422-8610

10Fourteen on Urbanspoon