Tags

, , , , , , , , ,

Le concept de petit gâteau, ou cupcake, est typiquement anglo-saxon. Les films et séries télévisées américains sont truffés de mères au foyer barbouillées de farine, la « broue dans le toupet », rendues complètement hystériques par une commande impossible : préparer une centaine de petits gâteaux multicolores pour la fête de l’école, les scouts, ou le club rotary, etc. Qu’on se souvienne aussi du moment de dépression profonde dans le film Bridesmaids lorsqu’Annie (jouée par Kristen Wiig) prépare amoureusement un unique petit gâteau surmonté d’une fleur toute délicate et fondante, que le personnage s’empresse de dévorer pour tromper son mal-de-vivre. Le petit gâteau est devenu le summum du chic, symbole de l’art pâtissier et de la décadence ultime. Tout le monde s’arrache ces petites œuvres d’art !

Contenants proposés pour le transport du cupcake

Rien d’étonnant à ce que les « cupcakery », boutiques principalement dédiées au petit gâteau, poussent comme des champignons à Ottawa. Inspirée par une envie de sucré, Gargamelle a goûté aux produits de quatre boutiques de petits gâteaux afin de partager avec vous ses observations scientifiques, quoique hautement subjectives. Naturellement, mon opinion, fondée sur une dégustation ponctuelle d’un seul produit par boutique, pourrait changer.

En ordre chronologique d’achat

L’objectif de mon expédition était simple : commander un petit gâteau à la vanille dans quatre boutiques du Centre-Ville et de Hintonburg, soit The Flour Shoppe, Thimble Cakes, Isobel’s Cupcakes et The Cake Shop. Tous ces endroits partagent certains points communs. Leur personnel est particulièrement courtois et souriant, mais personne n’a été en mesure de me servir en français au moment où j’y étais. Les décors des boutiques donnent une impression de bonbonnière, ou de maison de poupée pour jeune fille bien rangée, où les tons de rose, lilas et bleu poudre dominent. Chez Isobel’s, on a refusé que je prenne une photo de leur étalage. Il est à noter que les petits gâteaux d’Isobel’s Cupcakes, Thimble Cakes et The Cake Shop sont sans noix, et ceux de Thimble Cakes ne contiennent pas d’œufs non plus.

The Flour Shoppe

Prix : 2,82 $
Emballage : Jolie boîte de carton avec poignée en fil de fer, mais sans moule à l’intérieur pour empêcher le gâteau de balloter d’un bord à l’autre. Résultat : le glaçage en ressort quelque peu malmené.
Apparence : Le petit gâteau est de belle taille et appétissant. Beaucoup de glaçage !
Gâteau : Moelleux, fait avec de la vraie vanille (on voit des petits points noirs dans la pâte).
Glaçage : Sucré et juste assez gras, avec une texture exceptionnellement fouettée, complémentée par des cristaux de sucre qui croquent agréablement sous la dent.
Impression finale : Excellent petit gâteau. Le glaçage et le gâteau se complétaient à merveille et c’est le seul des quatre que nous avons terminé (en nous disputant la dernière bouchée).

Flour Shoppe on Urbanspoon

Thimble Cakes

Prix : 3,73 $
Emballage : Sac en papier brun tout simple, absolument horrible pour le transport d’un unique petit gâteau. La boutique possède des boîtes plus appropriées pour les demi-douzaines, mais franchement, si on veut un seul gâteau, force est de constater que le résultat est horripilant : le gâteau s’est collé à la paroi du sac, lequel s’est rapidement auréolé d’une répugnante tâche de gras (voir photo plus haut).
Apparence : Le plus petit des gâteaux, tout en étant le plus dispendieux. Les petites billes multicolores m’ont semblé superflues.
Gâteau : Étrange couleur foncée (probablement causée par la farine biologique non blanchie), mais fait avec de la vraie vanille. Trop gras, comme l’atteste le moule en papier tellement détrempé de gras qu’il en était transparent.
Glaçage : Très beurré (miam !), mais trop gras.
Impression finale : Toute cuisinière pourrait réussir ce petit gâteau. Prix exorbitant pour un goût décevant.

ThimbleCakes Cupcakery & Cafe on Urbanspoon

Isobel’s Cupcakes

Prix : 2,63 $
Emballage : Un contenant tout rond tout mignon… en plastique. Recyclable, soit, mais très polluant à produire. Un point de moins.
Apparence : Les petits gâteaux à la vanille étaient tous vendus. J’ai opté pour un gâteau à la vanille avec glaçage choco-vanille.
Gâteau : Vanille artificielle, mais bon et moelleux.
Glaçage : Le goût de chocolat est léger (les yeux fermés, je ne m’en serais peut-être pas doutée), mais il est sucré et satisfaisant. Définitivement mieux que Thimble Cakes, sans être mémorable.
Impression finale : Un classique, sans extravagance, mais abordable.

Isobel & Co. on Urbanspoon

The Cake Shop

Prix : 3,10 $
Emballage : Simple boîte équippée d’un trou qui maintient le gâteau en place.
Apparence : Encore une fois, en l’absence de petit gâteau à la vanille, j’ai dû me rabattre sur une autre saveur : vanille et framboise. Magnifique rosace décorée d’un copeau de chocolat blanc. Probablement le plus beau des quatre. Selon notre co-dégustateur, « il sent le Calinours » !
Gâteau : Contient de la vraie vanille, mais le gâteau est sec. Sauvé in extremis par un fourrage au chocolat blanc dissimulé au sommet du gâteau, sous le glaçage.
Glaçage : Parfum persistant de framboise, texture lisse et riche.
Impression finale : Bonne combinaison de saveurs et superbe apparence, mais semblait avoir été fait la veille.

The Cake Shop on Urbanspoon

Alors, pour conclure notre dégustation, voici en ordre de préférence :

1. The Flour Shoppe (2,82 $), 617, rue Bank, 613 695-3752
2. The Cake Shop (3,10 $), 1200, rue Wellington Ouest, 613 721-9062
3. Isobel’s Cupcakes (2,63 $), 1018, rue Wellington Ouest, 613 742-0777
4. Thimble Cakes (3,73 $), 369, rue Bank, 613 695-0109

Ce que je retiens de mon expédition, c’est que les ‘cupcakes’ ne m’attirent pas vraiment.

Probablement parce que, finalement, les petits gâteaux ne sont que des muffins déguisés en guidounes.

About these ads