Tags

, , , , , , , , ,

Un nouveau resto est né sur la rue Somerset au centre-ville d’Ottawa : Union Local 613. J’ai profité d’une bonne excuse (mon anniversaire) et du fait que le resto est à un coin de rue de mon bureau pour y dîner récemment. Situé au rez-de-chaussé, sous un studio de pilates, l’endroit est parfaitement tendance. Un coin bistro avec des tables surélevées, un bar d’où pointent des poignées de bière en fût déguisées en lames de couteau émoussées, une salle à manger lumineuse.

Le décor est très hip. Les luminaires de style steampunk sont en tuyauterie et les bulbes protégés par des bouteilles de Miller. L’eau est servie dans des pots Mason. Une superbe fresque couvre tout un mur : oiseau exotique, tortue et montgolfière ajoutent une touche spectaculaire au resto. L’équipe ce jour-là est jeune et prévenante, le service courtois et attentif. La musique indie établit l’ambiance. Quelques professionnels en bras de chemises sont attablés au bar.

Le menu, dont les différentes parties sont séparées par des feuilles de jute, a un look cool. Union Local 613 propose cinq blancs et cinq rouges au verre. La carte des vins et des bières est assez diverse, quoique courte. Pour le menu du midi, on déplore qu’il n’y ait qu’une seule option végétarienne.

Dès notre commande passée, le serveur nous apporte un petit pot de cacahuètes chaudes bouillies dans de l’eau salée, une délicatesse du sud des États-Unis. Après tout, Union Local 613 s’affiche comme spécialiste de la cuisine sudiste à la sauce canadienne. Les arachides ont beau être tendres et délicieuses, en craquer l’écale avec les doigts a tôt fait de couvrir nos mains et la table de jus salé que nos serviettes de table ne suffisent pas à éponger.

Mon entrée est très copieuse : une salade au chèvre local et au melon d’eau infusé (si je ne m’abuse) de cumin. Le melon ressemble presque à un sashimi géant et est très juteux. La salade est composée d’arugula, de radis, de croûtons de pain de campagne et de feta de chèvre de la ferme Clarmell, avec une vinaigrette au citron.

Je n’ai presque plus faim, déjà, pour mon plat principal : un énorme sandwich à l’agneau effiloché au cumin et au café avec tapenade et provolone, servi avec une petite salade de chou et des frites. La viande est délicieuse et tendre, le café ajoutant une richesse fumée à l’agneau déjà naturellement très goûteux. Je laisse de côté la majorité de mon pain pour mieux terminer l’agneau. La salade de chou est assez traditionnelle, sans sortir des sentiers battus, mais les frites assez salées sont bonnes.

Évidemment, après toute cette nourriture, un dessert est hors de question ! Après tout, il serait sans doute mal vu que je m’assoupisse à mon ordinateur une fois de retour au bureau…

Je retournerai volontiers au Union Local 613 pour dîner ou bien pour essayer le menu du souper. La nourriture y est abordable et savoureuse, le service courtois et attentionné, et l’ambiance des plus intéressante. Reste à savoir si la population du centre-ville saura découvrir cet endroit et y rester fidèle.

Union Local 613 on Urbanspoon

About these ads