Tags

, , , , , , ,

Burgers on Main, ou BoM comme l’indique la devanture, a ouvert une deuxième succursale dans le centre-ville d’Ottawa en février 2012. Le premier restaurant, situé à Manotick, avait ouvert ses portes à l’automne 2011. Situé sur la rue Somerset, près de Bank, le resto d’Ottawa est très spacieux : plus d’une centaine de places sur deux étages et un patio ensoleillé (quoique bruyant). Un excellent ajout au quartier, puisque le resto de burgers le plus près, The Works dans le Glebe, est assez petit et toujours trop bondé.

Le restaurant est accueillant et lumineux. Un escalier orné d’un tapis permet d’accéder au deuxième étage de cette maison reconvertie. Au rez-de-chaussée les parquets en bois craquent sous les pieds, on retrouve un refroidisseur à boissons gazeuses dans un coin, une ou deux télés accrochées aux murs pour suivre les Olympiques, une machine à maïs soufflé près du bar. La musique offrait ce midi-là une sélection de succès pops et rock, des Red Hot Chili Peppers à Beyonce.

Le menu est écrit sur un napperon en papier devant nous : salades au saumon ou poulet, burgers au boeuf ou au poulet, accompagnements classiques (frites de patate douce, poutine) ou plus originaux (chili, macaroni au fromage), laits frappés avec ou sans alcool. J’ai résisté héroïquement au lait frappé à la guimauve grillé qui cherchait à m’induire en tentation. Le menu propose également une sélection de bières plus ou moins locales, de vins et d’autres types d’alcool. Parce qu’il n’y a rien de meilleur à 1h du matin qu’un shooter de Jagermeister avec un bon burger.  Le resto propose sur un autre menu une sélection de « burgers de spécialités », dont l’un avec du beurre d’arachide. Beurk, non merci, pas pour moi.

Un cornet de maïs soufflé au beurre est apparu sur notre table dès notre arrivée, une petite attention très appréciée par notre groupe d’affamés. La serveuse était courtoise et souriante et a visité notre table à plusieurs reprises pour nous offrir des breuvages ou vérifier si nous étions satisfaits.

J’ai opté pour le burger au brie fondant, servi avec une marmelade d’oignons rouges, la sauce maison de BoM, une tranche de tomate, des oignons rouges et une feuille de laitue. Le bœuf provient de la ferme O’Brien (Winchester) et est transformé par le boucher de Manotick (The Village Butcher). Le burger était bon et la viande, juteuse et bien assaisonnée. D’ailleurs, si vous voulez reproduire la sauce maison de BoM ou leur recette de boulette, elles sont disponibles en ligne (en anglais) dans un article du Ottawa Citizen. Le burger est servi sur un pain aux œufs, avec un cornichon et une petite salade de chou qui offre une touche de fraîcheur, mais est loin de sortir des sentiers battus. Et avec beaucoup de frites grasses et salées qu’on peut tremper dans la sauce maison. Le tout pour 14 $, ce qui est légèrement plus dispendieux qu’à The Works.


Je ne suis pas une spécialiste des burgers et, personnellement, j’ai de la difficulté à voir une différence entre ceux des restaurants qui s’y consacrent principalement, qu’il s’agisse du Hintonburg, de BoM ou The Works. Avouons-le, c’est du pain et de la viande hachée grillée, pas de la haute gastronomie. Ça remplit son homme (ou sa femme) et c’est plein de protéines et de gras. Je ne me prononcerai donc pas sur le débat épineux qui fait rage en ce moment, à savoir où l’on peut trouver le meilleur burger à Ottawa. J’avoue mon incompétence : je ne suis pas qualifiée pour répondre à cette question hautement scientifique.

Mais je retournerais volontiers à BoM, ne serait-ce que parce que c’est tout près de mon travail, que le service est très bon et que l’ambiance est agréable. Sans oublier que les burgers y sont meilleurs que dans les pubs de la rue Bank (Royal Oak et autres du même acabit).
Burgers On Main
343, rue Somerset Ouest
613 695-3330

Bom (Burgers On Main) on Urbanspoon