Mots-clés

, , , , ,

DSCN7291Le restaurant italien Fiorentina sur la rue St-Joseph à Hull a été remplacé par le bistro Le Forain. Ouvert pour le déjeuner et le lunch en semaine et la fin de semaine, il est également ouvert du jeudi au samedi pour le souper. J’y suis allée à deux reprises pour déjeuner, la première fois lors de l’ouverture du restaurant, et la deuxième fois cette fin de semaine.

L’endroit est tout simplement superbe. Une affiche à l’extérieur présente le nom sur un fond à moitié brûlé. Des luminaires sur le côté de la bâtisse en brique, comme les marquises de Broadway, attirent l’oeil du passant en soirée.

Salle à droite en entrant

Salle à droite en entrant

À l’intérieur, «le décor est ludique et festif, rappelant les foires et fêtes foraines des années 30. Plusieurs artistes et artisans de l’industrie événementielle se sont unis pour créer cet environnement qui transportera les visiteurs dans le monde imaginaire du Forain. Lors de leur visite, les clients reconnaîtront notamment des œuvres de Mustapha Chadid (sculpture sur métal), Lukasz Bober (arts visuels sur toiles et murales), YUGZ (arts contemporains) et Victor Elliott, accessoiriste pour le théâtre et le cinéma» (extrait du site Web).

DSCN7309

Salle principale

DSCN7294

Guichet de fête foraine

Deux salles privées offrent une déco extraordinaire : foyer, portraits antiques, papier peint rayé, tentures chatoyantes. L’endroit est invitant : on dirait un salon de thé. L’escalier que l’on voit en entrant montre des titres de livres célèbres peints sur la contre-marche. De Camus à Harry Potter, de Shakespeare à Yves Thériault, il y a de quoi interpeler une lectrice éclectique comme moi. La salle principale, que l’on trouve en passant devant le charmant petit bar, est carrelée de céramique de formes diverses. Des oeuvres de Danielle Doucet sont exposées et peuvent être achetées par des mécènes (beaucoup plus riches que moi). Entre la salle principale et le bar, un guichet de fête foraine sert d’arche. Les billets coûtent 5 sous chacun… Superbe !

La musique est diverse et passe de Frank Sinatra à Leonard Cohen, de Tracy Chapman à de la guitare latine. Le menu est assez élaboré. On y retrouve des crêpes sucrées et salées, des plats traditionnels (oeufs à votre façon et bacon), des quiches, une fritatta, du yogourt et du granola. Le Forain propose des omelettes personnalisables. Il suffit de choisir un ingrédient par catégorie (viande ou poisson, fromage, légume, herbe fraîche) pour assembler une omelette toute ronde parfaitement à votre goût. Le Forain offre aussi des «grilled-cheese» originaux, servis sur pain baguette et surnommés «canailles».

Notre serveuse nous a accueillis avec courtoisie. Elle a rapidement apporté une chaise haute pour notre bébé et un petit verre de plastique jaune rempli d’eau pour notre tout petit, même si on ne le lui avait pas demandé.

DSCN7311Lors de ma première visite, j’avais opté pour un jus «40 voleurs», fait de dattes, de chocolat noir, de lin, de lait de soya, de vanille et de banane. Délicieux. Cette fois-ci, je me suis contenté d’un café décaféiné. Il est buvable, mais sans plus. Celui que je me fais chez moi tous les matins avec le café de la Brûlerie est vingt fois meilleur. Même l’allongé de mon conjoint aurait pu être meilleur. Il était corsé à souhait, mais quand même râpeux.

La nourriture était par contre très bonne. La première fois, j’avais pris une crêpe au jambon, aux pommes et à l’érable, accompagnée de patates rissolées, d’une baguette de pain croûté de bonne dimension et d’une compote maison de pommes et de fraises. Cette fois-ci, j’ai opté pour une omelette avec pancetta, provolone, poireau et ciboulette. La compote était aux pêches et aux petits fruits mais, comme la première fois, elle était goûteuse et pas trop sucrée. J’aime manger une baguette pour déjeuner (ou pour n’importe quelle occasion, en vérité). C’est tellement meilleur que des sempiternelles rôties !

DSCN7312La canaille à la pancetta et roquette de mon conjoint était vraiment délicieuse. La saveur poivrée de la roquette allait à merveille avec la viande et était adoucie par le fromage fondu et crémeux.

Le tout a coûté 37 $ plus le pourboire. C’est plus cher que chez Cora, mais les portions sont copieuses et satisfaisantes et le prix est raisonnable pour un bistro aussi charmant. J’irai définitivement essayer Le Forain au souper.

Bistro Le Forain
189, boul. St-Joseph
Gatineau (Hull)
819 205-4501
Le Forain on Urbanspoon

About these ads